10 conseils pour bien choisir son tuteur

Quel que soit leur âge ou leur profil, de plus en plus de personnes ont recours à un tuteur, à domicile ou par visioconférence, pour se perfectionner en langues étrangères. Néanmoins, trouver le tuteur idéal, celui qui vous accompagnera tout au long de votre parcours, qui saura vous faire progresser et vous encourager, n’est pas tâche aisée. Afin de mettre toutes les chances de votre coté, Izispik vous fait part de ses 10 conseils pour bien choisir votre tuteur.

Photo by ThisisEngineering RAEng on Unsplash
  1. Faites jouer votre entourage

Dans le domaine des cours de langues, le bouche à oreille est souvent la méthode de recrutement la plus efficace. Une nouvelle application ou un nouvel organisme dont les succès sont vantés : vous pouvez être sûr que quelqu’un de votre entourage vous en parlera.

2. Présentiel ou visioconférence ?

Votre tuteur peut donner secours en face-à-face (à son domicile ou dans un café par exemple) ou par visioconférence. Si vous êtes à l’aise avec les nouvelles technologies, vous vous apercevrez vite qu’un cours en visioconférence offre les mêmes possibilités pédagogiques qu’un cours en présentiel. Il présente en outre l’avantage de travailler confortablement depuis chez vous et d’épargner la perte de temps dans les transports. L’option visioconférence vous offre également une plus grande flexibilité, en vous laissant maître de votre emploi du temps. Dernier argument, et non des moindres, le prix !

3. Définissez précisément vos attentes et vos objectifs

Partir à la recherche d’un tuteur sans avoir une idée précise de ce que vous souhaitez, c’est un peu comme partir faire ses courses sans liste. Néanmoins, si vous êtes à la recherche d’un tuteur c’est que vous avez besoin d’aide. Pour cela, tâchez d’identifier votre besoin, qui déterminera le profil du tuteur : Niveau débutant et voyages / Niveau avancé et monde des affaires / Pratique orale et compréhension / Grammaire et écriture / Préparation examen ou entretien / Cours pour enfants et adolescents.

4. Définissez votre budget

Tout le monde n’a pas les moyens de payer 40€ de l’heure pour un cours de langue. En règle générale, l’expérience du professeur, les diplômes obtenus en matière d’enseignement, sa capacité à donner ses cours dans une langue tierce sont autant de facteurs qui justifient un coût horaire élevé. De plus, un cours de langues rares comme le géorgien ou l’ukrainien est nettement plus cher qu’un cours d’anglais. Avant de vous lancer dans la recherche d’un tuteur, définissez votre budget global et le volume horaire de cours que vous souhaitez (2 heures par semaine, 1 heure par jour…) afin de déterminer la somme que vous êtes prêt à payer pour un cours d’une heure.

5. Déterminez le profil du tuteur

Lorsque vous recherchez un tuteur, vous vous retrouvez confronté à une myriade de profils. Plusieurs questionnements doivent guider votre choix : souhaitez-vous un locuteur natif, maîtrisant parfaitement toutes les subtilités de la langue, ou un professeur diplômé, qualifié pour expliquer de manière pédagogique à ses élèves ? Préférez-vous que votre professeur soit francophone, afin d’expliquer des concepts dans votre langue, ou qu’il communique avec vous exclusivement dans la langue d’apprentissage, gage de progrès plus rapides ?

6. Abordez la disponibilité du tuteur

Vous pensiez avoir trouvé la perle rare sur le papier pour vous aider à débuter le chinois. Elle répondait à l’ensemble de vos critères (expérience, prix…). Seule ombre au tableau, vous êtes uniquement disponible en soirée, alors que votre candidat idéal ne dispense ses cours que le matin… Lors de votre recherche, notamment en ligne, n’hésitez pas à affiner les critères de prospection en sélectionnant les créneaux horaires pour lesquels vous serez plus enclin à prendre vos cours.

7. Faites connaissance en amont avec le tuteur

Une prise de contact avec le tuteur avant le premier cours est primordiale afin de s’assurer qu’il corresponde bien au profil recherché, mais aussi que sa personnalité vous convienne. La dimension humaine définit en effet en grande partie la la réussite future de l’apprentissage. Privilégiez les professeurs disposant d’une vidéo de présentation pour vous assurer que le « courant passera entre vous » ! Avant votre première leçon, vous pouvez également dialoguer avec le tuteur par sms, par mail, ou via un système de chat, à l’instar de celui proposé par Izispik.

8. Testez plusieurs tuteurs

Chaque tuteur dispose de sa méthode, qui — il est vrai — peut ne pas convenir à tout le monde. Aussi, il peut arriver que vous deviez essayer plusieurs tuteurs avant de trouver celui qui vous fera progresser de manière certaine. Ne vous découragez pas, votre tuteur idéal vous attend quelque part ! Actuellement, votre premier cours avec Izispik est offert.

9. Etablissez un programme de suivi

Que ce soit en chinois, anglais, japonais ou toute autre langue étrangère, que vous soyez débutant ou non, il est important de pouvoir mesurer vos progrès. Il est primordial d’aborder ce point avec votre tuteur dès votre prise de contact pour que ce dernier puisse adapter ses cours à vos besoins : être plus à l’aise à l’oral ? Revoir les bases de grammaire ? Elargir le vocabulaire ? Préparer un examen ou un entretien d’embauche ?

10. Etablissez une relation de confiance

L’instauration d’une relation de confiance entre le professeur et l’élève est une condition indispensable à l’obtention de progrès rapides : si vous avez confiance en votre tuteur, vous n’aurez pas peur de vous exprimer librement et d’oser faire des fautes. De même, votre tuteur doit savoir quand vous avez besoin d’une petite pause pendant la leçon. Au fil des cours, votre tuteur saura trouver les mots pour que vous vous dépassiez !

Choisissez votre tuteur sur Izispik maintenant !

En savoir plus

Visitez le site Izispik
contact@izispik.com
Visitez la page Facebook

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store