Les meilleurs conseils d’apprentissage d’une langue

Présenté par Les Langues et Moi

De nos jours, le podcast est devenu un moyen de diffusion nouveau et très populaire. Et pour cause, il peut être écouté à tout endroit et à tout moment de la journée ! Tandis qu’il devient de plus en plus accessible, la richesse du contenu devient aussi de plus en plus impressionnante. Alors, vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il existe des podcasts sur les langues étrangères : de “Parler Anglais” à “Español con Juan”, en passant par les “Coffee Break” de Radio Lingua Network, il n’y a que l’embarras du choix. Comment bien choisir ?

Rassurez-vous, notre rédaction a trouvé un podcast particulièrement utile sur l’apprentissage des langues : Les Langues et Moi.

Que vous appreniez le japonais, l’anglais ou bien l’italien, le plus important dans l’apprentissage réside dans la méthodologie : car pour maîtriser une langue, il ne suffit pas d’en connaître les irrégularités, il faut aussi les comprendre. Tenu par Nicolas, le podcast s’adresse à tous les apprenants et dispense des conseils pour optimiser son apprentissage rapidement et efficacement, notamment en anglais et en espagnol. Voici quelques conseils présentés dans Les Langues et Moi qu’Izispik vous invite à appliquer !

La motivation compte pour 50% de l’efficacité de votre apprentissage. Cela implique une bonne et une mauvaise nouvelle : la bonne c’est que la motivation se travaille, la mauvaise c’est que c’est la chose la plus dure à travailler… En effet, quand les progrès stagnent, la motivation a elle aussi tendance à baisser. Il est donc important de commencer correctement son apprentissage, avec un bilan de compétences (sur notre site durant votre 1er cours ou grâce à des tests sur internet) et une fois le niveau éclairci, de définir ses objectifs. Sachez créer un objectif clair et réalisable, quitte à vous en fixer des nouveaux au fur et à mesure. Pour se motiver, il est aussi question de perspective. Il faut voir son apprentissage de façon ludique, et non pas comme une contrainte : joignez l’utile à l’agréable. Le secret est de trouver des sujets qui vous intéressent afin d’apprendre dans la joie et la bonne humeur ! Trouvez des supports en rapport avec vos occupations ou hobbies (jardinage, sport, cuisine etc…) et vous verrez qu’il sera plus simple de retenir un vocabulaire qui vous passionne.

2. Se donner le temps d’apprendre

Qui dit apprentissage, dit rigueur : apprendre une langue requiert de la constance. Il faut planifier votre travail à l’avance et le quantifier, car en faisant trop ou pas assez, vous perdrez votre motivation. C’est pourquoi Nicolas vous suggère de créer un emploi du temps afin que la fréquence dédiée à l’apprentissage de votre langue cible soit respectée, quitte à en faire seulement quelques minutes par jour. L’important, c’est que ces quelques minutes soient vraiment mises à profit. Armez-vous de patience, puis augmentez votre dose de travail au fur et à mesure afin d’être sûr de pouvoir garder le rythme. L’apprentissage d’une langue est une course d’endurance, pas un sprint !

3. Se créer sa propre immersion linguistique

On le sait, le mieux pour apprendre est d’être immergé dans la langue. Par exemple, partir vivre à l’étranger force l’immersion, ce qui explique pourquoi on a tendance à progresser plus vite. Mais il est toujours possible de s’immerger sans avoir à voyager ! L’idéal est de se mettre en contact avec votre langue cible tous les jours, que ce soit avec de la famille, des amis, des collègues, en regardant des séries, en lisant des livres ou en écoutant des podcasts. Gardez en tête qu’il vous faut au moins un contact avec votre langue cible par jour (qu’importe la durée). Vous pouvez par exemple vous lever et vous coucher avec votre langue cible, disons l’anglais, en lisant un chapitre d’un livre anglophone le soir et en mettant la radio anglaise en guise de réveil pour le matin.

4. Travailler sa prononciation

Le plus dur dans la prononciation c’est d’identifier les syllabes sur lesquelles placer une importance particulière. Certains mots transparents qui s’écrivent comme en français peuvent porter à confusion. Par exemple, ‘Impossible’ s’écrit de la même façon en anglais, mais c’est l’accentuation du mot qui change. La meilleure façon de s’entraîner est donc simplement de répéter les mots avec la bonne prononciation, par exemple grâce aux dictionnaires en ligne. Wordreference vous permet d’écouter un mot autant de fois que vous voulez ! Si vous avez du mal avec un certain mot, écoutez-le en boucle jusqu’à ce que vous reteniez la bonne prononciation.

5. Établir une routine

Lorsque l’on parle de routine, on parle de l’ensemble de petites actions d’apprentissage à répéter régulièrement. En premier, fixez la fréquence et la durée de votre routine, en débutant avec des objectifs réalisables. Il faut ensuite déterminer les actions : le plus efficace est de varier les activités sur la semaine entre compréhension, lecture et expression. Vous pouvez écouter un podcast dans votre langue cible le lundi, lire un article le mardi, regarder une vidéo youtube le vendredi, et discuter sur une application le dimanche par exemple ! A vous de définir ces activités selon vos besoins. N’oubliez pas, vous pouvez toujours demander conseils à votre professeur Izispik ;)

Pour plus de conseils, on vous invite à passer écouter le podcast Les Langues et Moi ! Nicolas est très sympa, vous pouvez même suggérer des thématiques en lui écrivant par mail à l’adresse contactleslanguesetmoi@gmail.com ou bien en laissant un message vocal ici : https://anchor.fm/leslanguesetmoi/episodes/LES-LANGUES--MOI--PRSENTATION-ecuss1

“Parler une langue n’a jamais été aussi IZI !” https://izispik.com/

“Parler une langue n’a jamais été aussi IZI !” https://izispik.com/